ACTUALITÉS

Publié le 29 septembre 2021

MAIRIE

Château du Lieutel : communiqué de presse

Fermeture du château du Lieutel (renommé récemment "Orangeries de Majorelle")

Mairie de Galluis – 1, rue de la Mairie – 78490 GALLUIS
Tél : 01 34 57 03 90 Fax : 01 34 57 03 99 – Mail : mairie@galluis.fr
Département des Yvelines • Arrondissement de Rambouillet • Canton d’Aubergenville


COMMUNIQUE PRESSE DU 29 SEPTEMBRE 2021 CHATEAU DU LIEUTEL -



Le 25 septembre dernier, après plus de deux ans de procédures, la mairie de Galluis a enfin pu procéder à la fermeture d’office du château du Lieutel (renommé récemment « Orangeries de Majorelle » par ses exploitants). Depuis cette fermeture, ces derniers jours, le village de Galluis et plus particulièrement son maire, Annie GONTHIER, font l’objet de propos diffamatoires et d’incitations à la haine absolument inadmissibles et infondées sur internet et les réseaux sociaux.

Contrairement aux messages frauduleux que les exploitants de l’établissement essayent de véhiculer, le maire et l’ensemble du conseil municipal de Galluis sont sans étiquette. De ce fait, les affaires de la commune sont gérées de façon totalement apolitique et, bien évidemment, dans le respect de toutes les cultures et religions, quelle qu’elles soient.

Tout le monde est bienvenu à Galluis, et nombre d’habitants de notre commune comme des communes alentour peuvent témoigner de la volonté qui nous a toujours animés d’offrir à tout un chacun un cadre de vie agréable et joyeux, le bien-vivre ensemble étant au coeur de nos préoccupations. Nous sommes un village festif. Nos années sont rythmées par quantité de rassemblements conviviaux : fêtes de village et de la musique, Carnapâques, Noël, spectacles de rue, tricot urbain… Toujours dans le respect de tous.
Et c’est là le noeud du problème qui nous oppose aux exploitants du château du Lieutel : ils exercent leurs activités sans aucun respect, ni des lois, ni des personnes. Les riverains du château subissent des nuisances insupportables depuis maintenant deux ans et demi, et cela va de mal en pis : les nuisances sonores sont désormais telles que c’est, plus largement, la très grande majorité des habitants de Galluis qui est dérangée les soirs de fête, et s’ajoutent à cela de graves troubles de la circulation qui mettent tout le monde en danger (grands dépassements de vitesse, conduite en sens interdit, etc.). Des mesures limitatives de vitesse ont été mises en place avenue du Lieutel, mais ces dernières ne sont pas respectées. La population se sent privée de ses libertés les plus fondamentales ; les parents n’osent plus laisser leurs enfants sortir dehors quand un événement a lieu au château. De nombreuses plaintes ont été déposées à la gendarmerie par la mairie et les riverains, et on ne compte plus les interventions des gendarmes sur place (plusieurs passages à chaque événement, soit plus d’une centaine en tout). Sans parler des nuisances environnementales (pollution du ru du Lieutel, dépôts sauvages de déchets, etc.).

Pour rappel, les exploitants de l’établissement sont totalement hors-la-loi : ils n’ont fait aucune demande de permis de construire pour l’installation de leurs chapiteaux, puis leur demande d’autorisation de travaux pour mise en conformité aux règles d’accessibilité et de sécurité a été refusée le 21 août 2019 (et de toute façon la zone du PLU dont relève le château ne permet pas l’implantation d’une telle construction). Par ailleurs, ils font l’objet d’un arrêté municipal de fermeture administrative depuis le 9 septembre 2019. Ces derniers ont contesté l’arrêté devant le tribunal administratif de Versailles et ne l’ont pas respecté. Le 28 juin 2021, le tribunal administratif de Versailles a rejeté la requête des exploitants et confirmé le bienfondé de l’action municipale. Ce jugement est définitif. En parallèle, le propriétaire du château a entamé des actions en justice pour faire expulser les exploitants de l’établissement, qui sont ses locataires, bien qu’ils aiment à dire qu’ils sont propriétaires des lieux.
Malgré tout cela, les exploitants du château ont continué leurs activités. Le 17 septembre 2021, la mairie les a mis en demeure de fermer leur établissement dans un délai maximum de sept jours. Constatant le samedi 25 septembre 2021 à 10h30, que l'établissement n'était pas fermé, sous l'autorité de M. le Préfet des Yvelines et en présence de Mme la Sous-préfète, Mme le Maire a procédé d’office à la fermeture de l’établissement avec le concours de la force publique et des moyens diligentés par la préfecture ; Les gendarmes ont mis en place un dispositif pour faire respecter cette fermeture.

Contrairement à ce qu’ils prétendent, les exploitants sont libres de sortir du château et de circuler, comme tous les riverains des lieux. Nous espérons vivement que personne ne sera dupe de ces tentatives d’auto-victimisation de leur part, qui ne servent que de fausses parades pour justifier toutes les irrégularités dans lesquelles ils se trouvent.

Nous profitons de ce communiqué pour renouveler tous nos remerciements et notre soutien aux riverains qui ont entrepris des actions complémentaires aux nôtres pour mettre fin à ce véritable trouble à l’ordre public. Nous sommes et resterons à vos côtés jusqu’à ce que le problème soit entièrement résolu et que nous ayons retrouvé le « village à vivre » qui nous est si cher.

Le Maire
Annie Gonthier