ACTUALITÉS

Publié le 18 juin 2022

PRATIQUE

Fermeture des forêts domaniales le 18/06/22 par l’ONF

FORETS DOMANIALES - Vigilance feu- Interdictions

La France connaît actuellement une importante vague de chaleur. Les températures élevées associées au manque d’eau font craindre à des départs de feu en forêt. Aujourd’hui, le risque de feu n’épargne aucune forêt. Météo France a placé l’Île-de-France en risque de feu de forêt élevé vendredi et maximal samedi.

Dans ce contexte, la direction territoriale Seine-Nord de l'Office national des forêts (Hauts-de-France, Île-de-France et Normandie) prend des mesures d'interdiction afin de limiter les venues en forêt dans ce contexte de danger accru d'incendies.

Toutes les forêts domaniales d'Île-de-France, de l'Eure, de l'Orne, de l'Oise et de l'Aisne et certaines des forêts de la Seine-Maritime et de la Somme seront concernées. Les mesures présentées ci-dessous seront effectives toute la journée de samedi 18/06/22, journée de risque maximal.

Les mesures prises par l’ONF pour les forêts domaniales d’Ile-de-France entrent dans le cadre des préconisations nationales portées par le département de défense des forêts contre l’incendie :

  • Fermeture SAMEDI ET DIMANCHE des routes forestières encore ouvertes à la circulation (cela ne concerne que les routes forestières en forêt, propriété de l’Etat-MASA, pas les routes communales ou départementales, ou les nationales) : des arrêtés ONF seront pris en ce sens. En revanche les parkings restent ouverts, afin d’éviter le report de stationnement sur les routes traversant les massifs.
  • Interdiction de tous travaux, coupes… SAMEDI en forêt domaniale (un mail est envoyé en ce sens aux exploitants forestiers).
  • Annulation des manifestations autorisées par l’ONF SAMEDI (toutes) et DIMANCHE (certaines).
  • Renforcement des patrouilles de surveillance en forêt ce week-end et surtout SAMEDI.

Si cet épisode de risque « très élevé » est exceptionnel au printemps, les craintes sont qu’il y ait une multiplication de ces situations au cours des prochaines années du fait des sécheresses désormais récurrentes. Ainsi, ce sujet de la prévention du risque incendie pourrait devenir un axe de travail du réseau des élus référents forêt-bois franciliens en lien avec l’ensemble des acteurs (sensibilisation et information du public avant, pendant et après la crise ; appui à la gestion de crise ; mesures de protection et prévention ; etc.).